Salon Primevère 2018

32e Salon Primevère | Lyon, 24/25 février

Invitée de cette 32e édition du salon-rencontres de l’alter écologie, Sabrina Debusquat vous proposera samedi 24 ou dimanche 25 février une rencontre-débat autour de son enquête J’arrête la pilule.

Organisé par une association et réalisé par 300 bénévoles, le salon Primevère a pour ambition de réunir les acteurs de l’écologie pour présenter des alternatives militantes cohérentes et éthiques à la société actuelle, dans une ambiance conviviale

Depuis sa sortie le 6 septembre, J’arrête la pilule rencontre un franc succès populaire et a lancé un vrai débat public autour de la charge contraceptive encore assumée à 90 % par les femmes au prix d’effets secondaires allant du plus bénin au plus grave.

Pourquoi interdit-on le bisphénol A dans les boîtes de conserve et considère-t-on que des molécules 1 000 fois plus puissantes n’auraient aucuns ou “peu” d’effets sur les corps des femmes ?

La pilule et ses effets secondaires allant de la baisse de libido à la mort. La pilule et ses effets sur notre environnement. Pourquoi y’a-t-il un tel décalage entre l’expérience qu’ont de nombreuses femmes de la pilule et les petits pourcentages indiqués sur les notices ? Pourquoi interdit-on le bisphénol A dans les boîtes de conserve et considère-t-on que des molécules 1 000 fois plus puissantes n’auraient aucuns ou “peu” d’effets sur les corps des femmes ? Y’a-t-il aujourd’hui des contraceptifs efficaces et sans aucun risques pour la santé aussi minimes soient-ils ?

Envie d’échanger avec Sabrina Debusquat à propos de son enquête, du féminisme et de la contraception en général ? Retrouvez-la en conférence débat au salon Primevère samedi 24 ou dimanche 25 février à Lyon Eurexpo !

Sabrina Debusquat

Présentation du salon :

Leurs objectifs :

CULTIVER LES IDÉES ET LES ALTERNATIVES

L’écologie recouvre des domaines très variés. Basée sur le respect de l’environnement, elle inclut le respect de soi, des autres, les relations entre les personnes et au monde. Primevère tend à présenter les différents aspects de cette écologie, des idées aux applications, même si les pratiques et les pensées sont parfois contradictoires.

L’association organise le salon-rencontres autour de quatre idées fortes :
– Promouvoir les démarches alternatives.
– Sensibiliser le grand public.
– Développer une meilleure communication entre les partenaires de l’écologie.
– Proposer aux personnes déjà sensibilisées des sujets à la pointe de l’actualité de l’alter-écologie.

INVITER À LA RENCONTRE

Le salon-rencontres Primevère réunit aujourd’hui sur les 3 jours :
– 500 exposants
– 200 intervenants
– 250 bénévoles
– 30 000 visiteurs, avec 10 000 personnes en salle de conférences et 1 400 enfants accueillis sur l’espace enfants.

ORGANISER UN ESPACE DE QUALITÉ

Nos objectifs se traduisent dans l’implantation même du salon :
– 50% de la surface du salon est réservée aux exposants.
– 50% est dédiée aux espaces d’animations et de rencontres.
– Un espace de plus de 700 m2 réservé aux enfants de 4 à 12 ans.

AVEC LES ENFANTS

Parce que les jeunes générations auront à leur tour à se poser des questions et à affirmer leurs valeurs de l’écologie, Primevère leur consacre une place importante sur le salon. Au delà d’une simple garderie, l’espace enfants est construit sur l’expérimentation, l’apprentissage et la découverte des notions de l’écologie.

Plus d’informations sur SalonPrimevère.org

Trouver où acheter J’arrête la pilule.