De nombreux faits scientifiques ou historiques qui touchent à la pilule contraceptive sont méconnus.

Dangers pilule

Saviez-vous par exemple que la pilule oestroprogestative est un perturbateur endocrinien ou que les femmes ne l’ont pas attendue pour ne plus avoir des flopées d’enfants ?

En se basant uniquement sur des faits validés par une science indépendante, sans conflits d’intérêts et la moins biaisée possible, la journaliste indépendante Sabrina Debusquat brosse un portrait inédit de la pilule. Son année d’enquête révèle plus d’une vingtaine d’informations méconnues ou inédites qui bousculent nos certitudes et nous exhortent à repenser nos habitudes contraceptives.

La saviez-vous ?

1/ La pilule a vu le jour grâce à des mouvements politiques et idéologiques bien éloignés du féminisme et se souciant peu du bien-être des femmes.

Pilule castration chimique

2/ Il y a une explication tout à fait logique et scientifique à la baisse de désir sexuel sous pilule.

3/ De nombreux troubles chroniques comme les migraines, la prise de poids, les mycoses à répétition ou les allergies alimentaires peuvent-être des conséquences directes de la prise d’hormones synthétiques.

4/ Chaque année des milliers de femmes initialement en parfaite santé ont un problème de santé grave causé par leur pilule. Certaines en meurent.

5/ Les hormones de la pilule ont déjà un impact négatif important sur la faune et sont en train d’atteindre l’espèce humaine via l’eau du robinet.

6/ Ce n’est pas grâce à la pilule que les femmes ont arrêté d’avoir des flopées d’enfants.

7/ Soixante ans après la pilule, pour une nouvelle génération de femmes, c’est l’arrêter qui est vu comme une « libération ». Cette génération cherche des contraceptions efficaces mais sans aucun risque pour la santé, aussi minime soit-il. Elle considère que le progrès c’est que plus jamais contraception ne rime avec souffrance alors que les femmes qui les prennent sont initialement en parfaite santé.

 

 

Toutes ces informations méconnues et bien d’autres vous sont détaillés, études scientifiques à l’appui, dans J’arrête la pilule.

 

J’arrête la pilule, disponible dès le 6 septembre dans toutes vos librairies, FNAC, Cultura, Maisons de la Presse, Espaces Culturels Leclerc.

Acheter en librairie sur :

J'arrête la pilule Sabrina Debusquat

 

Achat de l’étranger : version digitale ou papier via Amazon.

Livre pilule