Application contraception efficacité

Polémique Natural Cycles : la preuve que les contraceptions naturelles sont inefficaces ?

37 grossesses non désirées ont été signalées dans un hôpital suédois de la part de femmes qui utilisaient l’application de contraception naturelle Natural Cycles. Cela signifie-t-il pour autant que nous devons prendre peur et que l’ensemble des méthodes naturelles sont inefficaces ?

Application contraception efficacité

Faisons le point.

Extrait :

“Entre septembre et décembre 2017, à l’hôpital Södersjukhuset de Stockholm, 668 femmes ont avorté, parmi elles 37 utilisaient l’application de contraception Natural Cycles, la seule application de contraception qui répond aux normes européennes. Depuis, c’est l’emballement médiatique. Entre les lignes, de nombreux articles semblent sous-entendre que c’est la preuve que les méthodes naturelles ne sont pas fiables, mais ils contiennent de nombreux amalgames.”

“Comme je le rappelle dans J’arrête la pilule, 65% des IVG de l’Hexagone se produisent alors que la patiente utilise une contraception [soit] chaque année en France plus de 55.000 grossesses non désirées chez des femmes qui prennent la pilule. Dit comme ça, le chiffre paraît énorme. Pour autant, […] aucun média ne présente ce chiffre en sous-entendant que cela serait la preuve de son inefficacité… Pourquoi donc agir différemment quand il s’agit d’autres méthodes de contraception ?”

Chaque année en France il y a plus de 55.000 grossesses non désirées chez des femmes qui prennent la pilule. Dit comme ça, le chiffre paraît énorme. Pour autant, […] aucun média ne présente ce chiffre en sous-entendant que cela serait la preuve de son inefficacité…

“Natural Cycles [est] une méthode naturelle hybride moins fiable que d’autres”

“L’idée de simplicité promue par Natural Cycles est séduisante mais les méthodes naturelles qui vous assureront une efficacité maximale requièrent une formation et bien souvent plusieurs mois de rodage, chose que ne propose pas ce type d’application. De plus en plus de femmes arrêtent la pilule pour se tourner vers des contraceptions sans hormones et elles n’ont alors que trois options qui s’offrent à elles: le DIU cuivre (alias stérilet), les méthodes barrières (préservatif, diaphragme) et les méthodes naturelles. Il serait dommage qu’une médiatisation alarmiste et des amalgames ferment inutilement la porte à l’une de ces trois alternatives.”

L’idée de simplicité promue par Natural Cycles est séduisante mais les méthodes naturelles qui vous assureront une efficacité maximale requièrent une formation et bien souvent plusieurs mois de rodage.

Lire l’article en entier :

Après la polémique sur l’appli Natural Cycles, voici pourquoi il ne faut pas stigmatiser les méthodes naturelles de contraception

Pour en savoir plus sur les méthodes naturelles, lisez J’arrête la pilule, fruit d’une année d’enquête sur la contraception qui aborde ce sujet et présente un classement inédit en annexe des contraceptions actuellement disponibles : J’arrête la pilule.