Sabrina Debusquat

Pilule et libido | Le Vif L’Express

“Pendant que la science leur concocte un médicament censé résoudre leur manque d’élan sexuel, les femmes prennent leur libido en main, en rejetant la pilule contraceptive, accusée de couper leur envie. Même si leur parole est mise en doute. Voire consciemment ignorée depuis des années…”

Extrait :

“Dans son livre, Sabrina Debusquat enfile les témoignages affligés, ahuris, révoltés. « J’ai l’impression que mon histoire est celle de nombreuses trentenaires, écrit l’une. On prend la pilule très tôt, on l’arrête pour tomber enceinte et on découvre sur le tard sa « vraie » nature (Ah bon, je peux avoir du désir aussi fort que ça, moi qui n’avais jamais très envie de faire l’amour avant ?). Je regrette de ne pas avoir su plus tôt […] Ma jeunesse aurait peut-être été beaucoup moins déprimante à cet égard ». « Je redécouvre, à 44 ans, que j’ai une libido… Toutes ces années perdues », déplore une autre.
« On a beau dire qu’une libido à zéro, c’est un effet secondaire bénin, quand ça mène un couple au divorce, c’est loin d’être bénin », enchaîne une troisième. D’autres pestent contre les gynécos donnant du « c’est pas si grave », du « c’est votre copain qui s’y prend mal » ou un moralisateur « on se reverra à votre IVG ! Vous ne rendez pas justice au combat des féministes ». Sabrina Debusquat connaît la chanson. « Dans les années 1950-1960, certaines se sont tellement battues pour la pilule qu’elles craignent un retour en arrière. On peut le comprendre. Mais il s’agit au contraire d’une nouvelle vague féministe, qui veut briser les tabous. » Quitte à remettre en cause la lutte de leurs aînées. Et l’autorité médicale. « Ce sujet n’est pas tellement pris au sérieux », reconnaît Axelle Pintiaux, cheffe du service de gynécologie à l’hôpital Erasme.”

Il s’agit au contraire d’une nouvelle vague féministe, qui veut briser les tabous. » Quitte à remettre en cause la lutte de leurs aînées. Et l’autorité médicale.

Sabrina Debusquat

Article à lire intégralement en ligne ici dès le jeudi 24 mai :

[PDF A VENIR]

Par MÉLANIE GEELKENS • ILLUSTRATIONS : SONIA KLAJNBERG POUR LE VIF/L’EXPRES

Le vif pilule libido interview sabrina debusquat mai 2018

Pour en savoir plus sur la pilule, son histoire, son impact sur la santé et l’environnement, lisez J’arrête la pilule.