Open Mind pilule contraception Sabrina Debusquat

Une nouvelle génération chamboule les codes | Open Mind

“Lassées des effets secondaires des contraceptions hormonales, de plus en plus de jeunes femmes sont en quête d’un ailleurs contraceptif : sans effets secondaires, sans pollution et pourquoi pas partagé avec les hommes. Mais un tel Eden existe-t-il ? Soixante ans après la naissance de la pilule, qu’est-ce qui a changé pour que celle qui était autrefois adulée soit aujourd’hui à ce point boudée ?” Découvrez la suite dans le dernier article de Sabrina Debusquat paru ce mois de janvier 2018 dans le magazine Open Mind.

Extrait :

« Jeune femme cherche contraception douce et respectueuse pour relation sérieuse à long terme. Pas fiables s’abstenir. » C’est le type de petite annonce que nous pourrions trouver dans les journaux tant il semble compliqué pour de nombreuses femmes de trouver la contraception idéale. Entre effets secondaires bénins mais pénibles au quotidien et risques graves de plus en plus de femmes disent stop aux hormones et se mettent en quête de contraceptions avec moins, voire pas, d’effets secondaires. Une quête intime qui se mue en véritable combat générationnel et touche la société dans son ensemble.”

Une quête intime qui se mue en véritable combat générationnel et touche la société dans son ensemble.

Open Mind pilule contraception Sabrina Debusquat

Article disponible en intégralité ici-même dès la fin février.

Open mind janvier 2019 sabrina debusquat pilule contraception

Pour en savoir plus sur la pilule, son impact sur la santé et l’environnement et les alternatives non hormonales déjà existantes, lisez J’arrête la pilule.